21 juin 1955, une décision capitale

Il y a soixante ans, le Comité exécutif de l'UEFA créait à Paris la première compétition interclubs sous l'égide de l'instance européenne.

Les notes de Jacques Ferran, journaliste à L'Equipe en 1955.
Les notes de Jacques Ferran, journaliste à L'Equipe en 1955. ©Getty Images for UEFA

Le 21 juin 1955, c’était il y a soixante ans, un jour historique pour le football européen. L’actuel Président de l'UEFA Michel Platini voyait le jour dans la ville de Jœuf, en Lorraine. C’est aussi le jour où la première compétition de clubs européenne prenait sa forme définitive, selon un projet mené sous l'égide de l'UEFA.

L'instance dirigeante du football européen se préparait à organiser la première édition de ce qui est devenu la plus prestigieuse des compétitions de clubs en Europe. On la nommait d’abord Coupe des clubs champions européens, puis, à partir du début des années 1990, UEFA Champions League. Une foule d'équipes légendaires, de joueurs flamboyants, d’entraîneurs brillants ont écrit, au travers de cette compétition, l’Histoire du football européen et laissent dans nos mémoires et celles de nos aïeux une liste interminable de matches inoubliables, de buts merveilleux, d’exploits que l’on narre encore.

Pourtant, l'UEFA n’était pas à la source de l’idée originelle d’une compétition européenne dédiée aux clubs. L’impulsion initiale est venue du célèbre quotidien sportif français L'Équipe et de son rédacteur en chef, Gabriel Hanot, ancien international (12 sélections entre 1908 et 1919) devenu journaliste. En 1954, le club anglais du Wolverhampton Wanderers FC avait battu les Hongrois du Budapest Honvéd FC. Il n’en fallait pas plus à la presse anglaise pour décréter que les Wolves (Les Loups) étaient champions du monde. Hanot mettait en question ce “titre” dans les colonnes de L'Équipe en décembre 1954 tout en assurant que son journal avait eu une grande idée…

"L’idée d’un Championnat du monde, ou tout au moins d’Europe, des clubs, […] mériterait d’être lancée. Nous nous y hasardons”, écrivait Hanot. L'idée avait le plein appui du propriétaire et directeur de L'Équipe, Jacques Goddet. Jacques van Ryswick, chef de la rubrique football, progressait rapidement dans son projet de “championnat d’Europe des clubs". Son collègue Jacques Ferran avait pour tâche d'élaborer des règlements... et le projet était lancé vers sa destinée.

Le format proposé comportait 16 clubs, choisis par les organisateurs plutôt qu’en sélectionnant les champions nationaux, avec des matches aller-retour. Les clubs accueillirent le projet avec enthousiasme. L'Équipe le porta devant l'instance dirigeante du football mondial, la FIFA, qui rappelait que l'organisation d'une telle compétition ne relevait pas de sa compétence.

Le journal en référait alors à la toute jeune confédération européenne de l'UEFA, fondée en juin 1954. L'UEFA tenait son première Congrès à Vienne en mars 1955, et Hanot et Ferran étaient là pour présenter le projet aux associations nationales de toute l'Europe. Le Congrès reconnaissait qu’il appartenait aux “fédérations d’autoriser leurs clubs à participer à une telle épreuve”.

L’étape suivante, pour L'Équipe, était de réunir les clubs engagés, ce qui fut fait à Paris, les 2 et 3 avril 1955. Le projet de règlement était approuvé, et un Comité organisateur exécutif créé.

Étant donné l’élan du projet, l'UEFA jugeait nécessaire d’y apporter son aide. Lors d'une réunion de son Comité d'urgence à Londres, les 6 et 7 mai 1955, il était décidé qu'une lettre devrait être envoyée à la FIFA, dont le Comité exécutif se réunissait à Londres le 8 mai. L’UEFA demandait à la FIFA "d’examiner les conditions d’organisation d’une telle épreuve, afin qu’elle se déroule conformément aux règles internationales fixant les responsabilités des Associations Nationales."

Le FIFA réagissait favorablement à la demande de l'UEFA, et une invitation était lancée à l'UEFA pour organiser la compétition, à condition que les associations nationales concernées donnent leur accord. Le Comité exécutif de l'UEFA se réunissait ensuite, le 21 juin 1955. Dans les minutes de cette réunion, il est indiqué : “Il est en premier lieu admis que cette Coupe sera effectivement organisée par l’Union européenne (l’UEFA) elle-même”.

Les règlements originaux élaborés par Jacques Ferran reçurent le feu vert après de légers changements. L’UEFA invitait alors ses associations à inscrire leurs clubs champions ainsi qu’à donner la priorité aux clubs invités par L'Équipe, et un Comité d'organisation de l'UEFA devait être fondé pour mener à bien le déroulement de la compétition.

Le 4 septembre 1955, la Coupe des clubs champions européens était lancée avec le match entre le Sporting Clube de Portugal et le FK Partizan (Yougoslavie). Cette rencontre se terminait sur un nul 3-3. Les équipes qui participèrent au premier tour étaient : AGF Arhus (Danemark), RSC Anderlecht (Belgique), Djurgårdens IF (Suède), SC Rot-Weiss Essen (Allemagne), Gwardia Warszawa (Pologne), Hibernian FC (Écosse), AC Milan (Italie), MTK Budapest (Hongrie), FK Partizan (Yougoslavie), PSV Eindhoven (Pays-Bas), SK Rapid Wien (Autriche), Real Madrid CF (Espagne), Stade de Reims (France), 1. FC Saarbrücken (La Sarre), Servette FC (Suisse) et Sporting Clube de Portugal (Portugal).

L’alliance visionnaire de L'Équipe et administrative de l’UEFA allait donner naissance à six décennies magiques de football. "Je pense que la Coupe d'Europe, avec le championnat, est l’objectif le plus important pour un club”, déclarait Francisco Paco Gento, le seul joueur à avoir remporté le trophée à six reprises, toutes avec Madrid. “Il est celui qui fait de vous un grand. Le remporter signifie que vous êtes le discours de la ville partout dans le monde ... " "C’est celui qui fait de vous un grand. Gagnez et on parlera de vous dans toute la ville et dans le monde entier.”

Top