UEFA.com works better on other browsers
For the best possible experience, we recommend using Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Le CAFE facilite l'accès aux fans handicapés

L'UEFA et le Centre pour l'accès au football en Europe travaillent en étroite collaboration pour faciliter l'accès aux stades de foot.

Des fans handicapés assistent à un match de compétition UEFA
Des fans handicapés assistent à un match de compétition UEFA ©Sportsfile

Donner la possibilité aux milliers fans de football handicapés de bénéficier d'un meilleur accès aux stades et de profiter toujours plus de leur expérience les jours de match est devenu une question d'ordre prioritaire pour l'UEFA qui travaille en étroite collaboration avec le Centre for Access to Football in Europe, (CAFE, Centre pour l'accès au football en Europe).

L'UEFA travaille en partenariat avec un certain nombre organisations sélectionnées avec soin dans le cadre de ses activités Football pour tous, qui utilise le football comme moyen d'intégration des footballeurs quelles que soient leurs capacités ainsi que des groupes marginalisés ou victimes d'exclusion.

Le CAFE est un organisme de bienfaisance enregistré et basé au Royaume-Uni, actif aux quatre coins de l'Europe. Sa mission ambitieuse est plurielle : promouvoir un accès identique à tous les stades et à leurs clubs ; agir en tant que conseiller en matière de stades et échanger des bonnes pratiques ; attirer l'attention sur les handicaps et l'accessibilité et se servant de l'influence du football ; créer un réseau européen de supporters handicapés aussi bien à l'échelle locale que nationale ; permettre à un nombre croissant de personnes handicapées de suivre le football et de s'impliquer à différents niveaux.  

La directrice générale du CAFE Joyce Cook est une passionnée de football et elle a beaucoup influé sur la campagne. "J'ai vu des matches où je ne voyais pas les genoux des joueurs parce que nous étions derrière un mur, où nous étions frigorifiés, trempés parce que nous étions au bord du terrain. Je suis allée dans des stades où personne ne savait où était l’entrée et dans des stades où les zones handicapées étaient envahies par les valides", dit-elle.

Cook et ses collègues ont demandé de l'aide à l'UEFA, qui a compris et a répondu. En 2009, elle a décerné son chèque annuel caritatif d’un million de francs suisses au projet du CAFE. C’était le début d'une relation étroite pour promouvoir le football auprès des handicapés. Le CAFE a travaillé avec l'UEFA et ses partenaires pour veiller à ce que beaucoup plus de supporters handicapés puissent assister à des matches. Le CAFE a travaillé aux côtés de l'UEFA et des villes hôtes de l'UEFA EURO 2012 et des dernières finales l’UEFA Champions League, donnant des conseils sur des installations et des services à améliorer. Le CAFE a également été nommé œuvre caritative officielle de l'UEFA EURO 2012 , l'UEFA faisant un don 3000 € pour chaque but marqué en Pologne et en Ukraine.

"Le logo Respect de l'UEFA que nous sommes autorisés à porter nous ouvre des portes qui ne se seraient jamais ouvertes autrement", a déclaré Cook. "Parce que l'UEFA se soucie de ce sujet, les gens en prennent note, les clubs nous prennent en compte et nous avons créé un document sur les bonnes pratiques ensemble. Il est maintenant en 13 langues et il fait autorité partout."

Grâce au travail accompli par le CAFE et l'UEFA, l'héritage de l'UEFA EURO 2012 demeure. Des supporters handicapés vont chaque semaine voir des matches en Pologne et en Ukraine et un nombre croissant d’associations de supporters handicapés voit le jour dans les clubs des deux pays. L’objectif du CAFE est de donner des orientations cruciales aux clubs à travers l'Europe dans la façon dont ils peuvent aider à améliorer la vie de leurs supporters handicapés.

"Notre travail est auprès des clubs", a expliqué Cook. "Il s'agit de sensibiliser et d’expliquer, d'être disponible pour conseiller les clubs, les rassurer leur dire qu’ils sont capables d’améliorer l'accès des spectateurs handicapés. Leur expliquer ce qu’ils ont à y gagner."

Une partie de la mission du CAFE est également de promouvoir l’apport du football dans la vie de tous les jours pour les personnes handicapées. "Le football m'a aidée à remettre ma vie à l’endroit", a déclaré Cook. "Vous faites la même chose que tout le monde, c'est une question de choix et de possibilités et c'est faire partie de la société. Le football est le sport le plus populaire sur la planète. Si vous pouvez être à un match avec d'autres personnes, votre famille, vos amis et d'autres supporters, ce sentiment est tout simplement incroyable."

Dans l’une de ses initiatives, le CAFE encourage les associations de personnes handicapées à construire une relation avec leur club de football local. "Le handicap peut être causé par une blessure soudaine ou une maladie qui a souvent pour conséquence de changer la vie. Parfois, cela peut être très difficile au début. Assister à un match de football peut même aider à réhabiliter les personnes nouvellement handicapées à ressentir les mêmes choses que tout le monde", estime Cook. "Cela peut aider à restaurer la confiance, et c’est très important que les personnes handicapées puissent assister à la magie du football. Cela change les choses là où d'autres spectacles n’ont pas cette puissance. Nous voulons aussi l'utiliser pour aider à sensibiliser et à promouvoir l'inclusion réelle et durable au sein de notre société."

"Notre objectif, d'abord et avant tout, est de veiller à ce que beaucoup plus de personnes handicapées à travers l'Europe puissent aller voir du football. Nous voulons responsabiliser les personnes handicapées pour qu’elles se réunissent et forment des groupes autour de leurs clubs, et au niveau national travailler avec les fédérations et les clubs pour faire changer tout cela." 

Le désir de progrès est grand et l'optimisme ne manque pas. "Au cours des cinq prochaines années, je voudrais voir des auxiliaires pour aider les personnes handicapées dans tous les clubs en Europe et des supporters handicapés assister à des matches de chaque club", souhaite Cook. "Si nous arrivons à sensibiliser les clubs sur le sujet, alors nous aurons fait de réels progrès."